Conférences A2R1

Jeudi 23 novembre 2017 – Table ronde « L'énergie, levier du développement. Le renouvelable en auto-consommation »

En partenariat avec l'A2R1

Cette table ronde aura lieu le Jeudi 23 novembre 2017 à 20h à École Centrale-Supelec Campus de Rennes Avenue de la Boulais 35510 Cesson-Sévigné

Elle sera gratuite et ouverte à tous

Descriptif pour la communication : Table ronde autour du thème de l'utilisation des énergies renouvelables, principalement solaires, en site isolé. Des exemples seront pris dans les pays en voie de développement, au Niger, en Haïti et la comparaison sera faite avec ce qui peut être installé aujourd'hui dans tout site métropolitain. On observera en particulier que si les outils de production sont comparables, la problématique économique est différente. Avec la participation d'agents administratifs, économiques, scientifiques et industriels de la Région.

Lundi 11 décembre 2017 - Conférence Maladie de Lyme et autres pathogènes transmis par les tiques en Bretagne

Elle sera animée par Brigitte Degeilh, MCU PH Parasitologie

Cette conférence aura lieu le Mardi 11 décembre 2017 à 14h30, Amphi P à l'ISTIC, bâtiment 12D

Elle sera gratuite et ouverte à tous

Résumé:

La borréliose de Lyme est la première maladie vectorielle de l’hémisphère nord. L'agent pathogène Borrelia burgdorferi sensu lato est transmis par une tique "dure" appartenant au complexe Ixodes ricinus, dont il existe différentes espèces en fonction des zones géographiques.C'est une zoonose dont l'épidémiologie dépendra de plusieurs facteurs : l'environnement favorable au développement de la tique, les taux d'infestation du vecteur par la bactérie et enfin les réservoirs potentiels dans la nature pour la tique et la bactérie.

Si l’on parle actuellement beaucoup de cette maladie, en fait les différentes entités cliniques sont connues en Europe depuis le début du XXème siècle, mais jusqu’aux travaux des équipes américaines, il n’existait pas de lien entre les signes cliniques, l’agent pathogène et le vecteur.

La clinique de la borréliose de Lyme peut évoluer en 3 phases :

Cette chronologie est théorique, il est possible d’observer des manifestations secondaires ou tertiaires sans que les phases précédentes n’aient existé.

En l’absence d’érythème migrant, le diagnostic clinique de la borréliose de Lyme peut être difficile car les signes manquent de spécificité. Le diagnostic repose sur un faisceau d’arguments : contact avec des tiques, des symptômes compatibles avec la borréliose et des résultats sérologiques montrant la présence d’anticorps anti- Borrelia. Les tests biologiques s’effectuent en 2 temps : une technique d’ELISA suivie d’une confirmation par technique Western blot. Néanmoins, ces tests ne se positivent que tardivement environ 2 à 4 semaines après la piqure. Ils ne sont donc pas recommandés lors de l’érythème migrant où ils sont négatifs dans plus de 50 % des cas.

Le traitement repose sur les antibiotiques actifs sur cette bactérie, le choix et la durée d’administration dépendent de la phase, précoce ou tardive, ou de la localisation anatomique. Donnés précocement, ils permettent une résolution des symptômes en quelques semaines. Ils peuvent être administrés par voie orale ou intraveineuse (dans les formes neurologiques). Leur durée varie de 10 à 21-28 jours.

Il existe d’autres pathogènes transmis par les tiques (bactéries, virus, parasites), la prévention des piqures est donc primordiale de plus la piqûre des tiques Ixodidés est non douloureuse et passe donc souvent inaperçue surtout pour les stases immatures.

Mardi 9 janvier 2018 – Conférence de Anne Autrand - La symbolique des couleurs et son évolution historique

Elle sera animée par Anne Autrand

Cette conférence aura lieu le Mardi 9 janvier 2018 à 14h30, salle des thèses à beaulieu, bâtiment 1

Elle sera gratuite et ouverte à tous

Résumé

La symbolique des couleurs n’a pas été toujours la même au fil des siècles. Toutes les couleurs de l’arc en ciel n’ont pas été utilisées, représentées de toute éternité. De l’antiquité à nos jours la symbolique des couleurs a connu des changements, liés à des croyances, mais aussi à la capacité technique de reproduire des couleurs sur différents supports. Ainsi, dans la Grèce antique, le rouge, le noir et le blanc prédominent. C’est au Moyen Age que le bleu, utilisé en Egypte, revient pour teinter la robe de la Vierge ; il est aujourd’hui la couleur préférée des sociétés occidentales, symbole d’apaisement et de sobriété (cf la couleur des costumes des candidat(e)s à la Présidence de la République).

Fortement inspirée des travaux de l’historien Michel Pastoureau, la conférence présentera par commodité, quelques couleurs (noir, rouge, vert, bleu, jaune, blanc) avec des documents illustratifs. Elle se limitera aux sociétés occidentales, sans exclure totalement quelques exemples venus d’ailleurs.

Jeudi 25 janvier 2018 – Conférence d'Olivier Sera - Vin et protectionnisme sous la IIIè République

Elle sera présentée par Olivier Sera

Cette conférence aura lieu le Jeudi 25 janvier 2018 à 18h à la faculté de droit, salle à préciser

Elle sera gratuite et ouverte à tous

Nombre maximal de places: 100

Jeudi 29 Mars 2018 - Conférence de Karine Picot - Irons nous encore demain dans des magasins pour faire nos courses?

Elle sera animée par Karine Picot, Maître de conférence, IGR, Université de Rennes 1

Cette conférence aura lieu le Jeudi 29 Mars 2018 à 18h à l'IGR

Elle sera gratuite et ouverte à tous

Résumé :

Pourquoi aller en magasin s’il existe d’autres alternatives, qui proposent plus de choix, à moins cher, avec des horaires d’ouverture 24h sur 24 ?

Différentes questions se posent : les magasins physiques sont-ils vraiment nécessaires ? Seront-ils toujours présents dans les années à venir ?

Si oui, à quoi ressembleront-ils ?